Histoires de dates

Le généalogiste amateur, dans la grande aventure consistant à construire son arbre, se retrouve rapidement face à une accumulation d’informations associées aux membres de son ascendance : noms, prénoms, lieux, dates … beaucoup de dates. Généralement trois pour chaque ascendant, la procréation hors mariage étant l’exception hormis à l’époque actuelle. Sans compter les mariages multiples, les divorces éventuels, etc. … Et l’on peut se réjouir de l’ancienneté des archives disponibles dans notre pays, ainsi que de la précision de la datation.

Et pour peu qu’il y prête attention, il y a de bonnes chances Date anniversairepour qu’il repère de curieuses correspondances de dates, c’est-à-dire des événements concernant des personnes ayant un lien de parenté, et qui se produisent à des « dates anniversaires » (le même jour de l’année). Quoi de moins étonnant me direz-vous, quant on sait qu’il n’en existe que 366 différentes : un ascendance complète sur 7 générations, composée de 127 membres, fournira trois fois plus de dates soit 381 : il y aura donc forcément des doublons. A vrai dire, un simple petit calcul de probabilités nous indique qu’il suffit de considérer un groupe de huit ancêtres pour obtenir plus d’une chance sur deux d’avoir au moins un couple de dates anniversaires !

Le généalogiste professionnel, pour sa part, est coutumier de cette problématique, lui qui consacre la majeure partie de son temps à collecter des dates. Il pourrait donc en toute logique cantonner ce phénomène au simple effet combiné de la statistique et de la coïncidence. Sauf que … Comme aurait dit Brassens, il y a des hasards bien singuliers. Qui ne serait intrigué en découvrant sur plusieurs générations successives de multiples répétitions de dates, d’événements vécus à des âges identiques ? Si être confronté à des « rappels » d’âges ou de dates peut survenir dans la vie quotidienne, disposer d’un arbre généalogique avec les dates des événements majeurs de la vie d’une multitude de membres d’une même famille peut être prétexte à une recherche spécifique sur ce thème.

Cela peut être fait « à la main », il faut pour cela de la rigueur et surtout beaucoup de patience … Puis ne pas oublier de faire le tri selon la pertinence des informations qui surgissent. Que penser du fait que Célestine et Isidore, respectivement grande tante de votre père et arrière-grand-père de votre mère soient nés tous les deux un 9 juillet ? Absolument rien : ils n’ont jamais soupçonné l’existence l’un de l’autre … A moins de verser dans la « généalomagie », mais cela déborde largement du cadre de notre travail.

 

Analyse de dates

Dessine-moi un arbre vous propose une prestation personnalisée, réalisée à partir d’une généalogie existante que vous nous transmettrez par exemple au format Gedcom. Une analyse détaillée vous sera retournée, à partir de l’intégralité des dates fournies (sous réserve de leur validité).

Cette analyse comprend :

  • une liste exhaustive des couples de Psychogénéalogie dates anniversairesdates concernant uniquement des personnes liées par une relation d’ascendance directe

  • une liste exhaustive des correspondances d’âge parmi un vaste éventail d’événements, pour chaque individu de votre généalogie par rapport à ses proches (âge au mariage, âge au décès, âge au décès d’un parent, âge à la naissance et au décès d’un enfant, âge de décès d’un enfant, …)Psychogénéalogie répétitions d'âges

            Voir le tarif sur cette page