Histoire des lieux

genealogie-fonciere-immobiliere

Histoire des lieux
Réaliser la généalogie foncière d’une maison, cela consiste tout d’abord à retrouver sa date de construction : l’équivalent, en quelque sorte, de l’acte de naissance d’une personne.
Les plans et matrices cadastraux, établis durant la première moitié du XIXème siècle, peuvent apporter la réponse. Des événements tels que transformations, agrandissements peuvent également y être mentionnés.

Le terme de généalogie n’est peut-être pas le plus approprié, il s’agit plutôt de l’histoire d’une maison, d’un lieu singulier.
Et pourtant, à l’échelle d’une vie humaine, la pierre, le bâti semblent immuables. Le temps d’une maison et le temps d’une personne ne se situent pas sur le même plan : l’un « englobe » l’autre. Alors s’établit un lien entre ces gens qui tous, avant vous, ont vécu dans ce lieu. Et se forme ainsi, associée à chaque lieu de vie, une communauté constituée de tous ses habitants successifs, tous ceux qui l’ont partagé à des temps différents. Où l’on retrouve cette idée de lignée, spatiale plutôt que génétique, même si souvent plusieurs générations d’une même famille ont pu se succéder sous un même toit.
Certains vont même jusqu’à évoquer une permanence de l’ « esprit » de ces personnes : les lieux resteraient habités par leurs occupants disparus. Ce qui, dans un sens figuré, peut se concevoir simplement : ce lieu de vie ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui, sans tous ceux qui y ont résidé en y laissant leur empreinte, leur souvenir !

Le généalogiste s’efforcera, en exploitant un ensemble de sources spécifiques aux archives, de redessiner les contours de cette petite communauté humaine : l’ensemble des habitants de votre maison. En pratique, on distinguera s’il y a lieu les occupants mentionnés dans les recensements de population et les baux de location, des propriétaires enregistrés dans les archives notariales et hypothécaires.
Les actes de mutation (vente, donation, adjudication …) seront recherchés, et une copie de chaque acte vous sera transmise.

Une chronologie récapitulant l’ensemble des informations trouvées sera réalisée, selon l’exemple suivant :

exemple site

image3362
Le document qui vous sera demandé avant proposition d’un contrat de recherche est principalement la copie de l’acte de propriété. A défaut, une localisation très précise du lieu sur le plan cadastral pourra permettre de commencer les recherches.
La nature et l’ampleur des résultats ne sauraient être garanties a priori, celles-ci dépendant bien sûr de l’état des fonds d’archives disponibles.

Pour connaître le tarif d’une telle étude, rendez-vous sur cette page.

image33602